actualités
L’assurance auto et les catastrophes naturelles

Les dernières intempéries dans le Sud de la France sur tout le pourtour méditerranéen et dans les arrières pays, nous rappellent à quel point la nature peut être violente et qu’il est important se protéger, aussi physiquement que contractuellement, en souscrivant à des assurances, notamment en ce qui concerne vos véhicules.

Pour pouvoir se faire indemniser en cas de catastrophes naturelles, il faut souscrire à une assurance auto comprenant la garantie catastrophe naturelle, ce qui n’est pas toujours automatique. Mais cette garantie ne suffit pas en cas de catastrophes climatiques, il faut attendre qu’un arrêté interministériel soit établi et publié au Journal Officiel, une fois ces conditions réunies, l’assuré dispose de 10 jours à compter de la parution de l’arrêté, pour signaler son sinistre par tous les moyens (téléphone, lettre, email etc…)

Dans le cas où l’état de catastrophe naturelle n’est pas décrété, il reste néanmoins la garantie tempête, inclus la plupart du temps l’assurance auto tout risque. Celle-ci permet de se faire indemniser malgré l’absence d’arrêté interministériel. Mais l’incident doit être signalé à l’assureur, 5 jours à compter de la date de l’évènement climatique (tempête, orage, pluie, inondation etc…). L’assuré doit fournir néanmoins la preuve d’un bulletin météorologique attestant de l’évènement climatique.

En cas d’arrêté interministériel, et après que toutes les démarches d’indemnisation ont été effectuées, l’assureur dispose de 2 mois à compter de la date de parution pour effectuer un premier versement d’indemnisation, et de 3 mois au total pour effectuer indemniser intégralement l’assuré. L’assureur peut dépêcher sur place un expert pour déterminer avec exactitude le montant de l’indemnisation.

Malgré l’assurance, une franchise de 350 € est fixée par arrêté interministériel à la charge de l’assuré.

A ce jour, suite aux dernières intempéries dans le Sud et à un arrêté du ministère de l’intérieur publié le 31 octobre au journal officiel, 186 communes ont été reconnues en état de catastrophes naturelles. Elles sont réparties essentiellement dans les départements les plus durement touchés de l’Héraut et l’Aude, mais aussi dans les Bouches du Rhône, les Pyrénées Orientales, le Var et le Vaucluse.

Enfin, afin d’évaluer les risques climatiques auxquels vos véhicules peuvent être confrontés dans vos régions, le gouvernement a créé le site georisques.gouv.fr où vous retrouverez une carte interactive détaillée sur laquelle vous pouvez sélectionner tous les risques de catastrophes naturelles (inondations, terrains, séismes etc…)

Partager cette page

Anoloc
Une solution unique à vos besoins multiples

Toutes les solutions

Géolocalisation de véhicules

En savoir plus

Gestion de flotte automobile

En savoir plus

Suivi de la température

En savoir plus

Gestion de vie privée

En savoir plus

Gestion des conducteurs

En savoir plus

Développements sur mesure

En savoir plus

Actualités
Le blog d'Anoloc

Toutes les actualités

Le 19 septembre 2019

Anoloc au Milipol Paris édition 2019

Lire la suite

Le 13 septembre 2019

Quelques conseils pour garder votre véhicule en parfait état

Lire la suite

Le 10 septembre 2019

Les technologies au service de la sécurité routière

Lire la suite